Football

PSG : Nice, incidents… Après le chaos, le PSG fait face à une énorme polémique

Foot – PSG

Après le chaos, le PSG doit faire face à une énorme polémique

Publié le 9 septembre 2022 à 19h30 par Pierrick Levallet

Ce jeudi soir, la rencontre entre l’OGC Nice et Cologne en Europa Conference League a été perturbée par d’importants débordements de supporters. Parmi les fans allemands, certains membres du groupe Supras Auteuil ont été identifiés. Le PSG se retrouve donc mêlé à cette affaire. Et le club de la capitale n’a pas attendu bien longtemps avant de sortir du silence.

Décidément, l’entrée en lice des clubs français en Coupe d’Europe ne se fait pas sans encombre. Après l’OM ce mercredi, l’OGC Nice a également subi d’importants débordements de supporters pour son premier match en Europa Conference League face à Eau de Cologne. Malgré l’ampleur des incidents, la rencontre à tout de même eu lieu et s’est soldée par un match nul (1-1). Au lendemain de ces événements, l’UEFA une procédure ouverte. Par ailleurs, le PSG pourrait bien se retrouver lier à cette polémique. En effet, certains membres du groupe Supras Auteuil étaient présents parmi les supporters allemands ce jeudi soir. Jean-Pierre Rivière n’a alors pas manqué de charger ces derniers.

«Ces gens-là, les hooligans, n’ont rien à faire dans un stade de football ni autour»

« Le constat que je fais, c’est qu’en terme de sécurité, si le stade est sectorisé, on sécurise un peu mieux les choses. Si on met trois fois plus de stades, on peut protéger un peu plus. Mais à un moment, il y a un constat : Il y a des ultras et des hooligans. Ces gens-là, les hooligans, n’ont rien à faire dans un stade de football ni autour. D’autant plus que ce sont des gens qui, je pense, n’en sont pas à leur première affaire. Je parle notamment de certains Parisiens. Il faut qu’on trouve une solution pour que ces gens ne s’approchent plus d’un stade. Un stade ce n’est pas un défouloir, ce n’est pas un lieu de combat, c’est un lieu de partage et de sport. On en est très, très loin » a pesté le président de l’OGC Nice en conférence de presse.

Le PSG sort du silence…

Le PSG a alors immédiatement réagi. Afin d’éviter toute implication même indirecte, le club de la capitale a condamné dans un communiqué les violences qui ont eu lieu à Nice. « Le Paris Saint-Germain condamné avec la plus grande fermeté les violences commises à l’occasion de la rencontre entre l’OGC Nice et le FC Cologne. Depuis plus d’une dizaine d’années, le Paris Saint-Germain est l’un des clubs les plus engagés pour éradiquer la violence dans les stades de football » peut-on lire.

… Et se dédouane de toute responsabilité concernant le groupe Supras Auteuil

Le PSG s’est ensuite dédouané de toute responsabilité vis-à-vis du groupe Supras Auteuilqu’il ne considère plus comme ses supporters : « Le club tient à préciser que le groupe Supras Auteuil a été dissous par un décret du 29 avril 2010, (et que ses membres) ne sont pas reconnus comme supporters du Paris Saint-Germain et sont interdits d’accès au Parc des Princes. Le club rappelle qu’il reconnaît uniquement les organisations de supporters signataires de la convention des droits et devoirs du supporter, avec permis il échange toute l’année pour garantir des conditions de sécurité optimales dans son enceinte et à l’occasion des déplacements de l ‘équipe première. Le club étudie les suites à donner aux portées portées à sa réputation par les agissements de ces derniers. » Après la polémique concernant Christophe Galtier, le PSG a éteint le feu avant qu’il ne commence à prendre trop d’ampleur autour de ce nouveau scandale qui pourrait entacher encore plus la réputation du club de la capitale.

Leave a Comment